juillet 2014

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Devenir Fan

« La questionneuse I | Accueil | Une marche dans le siècle. »

16 décembre 2006

Commentaires

PARCOT Gérard

Bonjour.
Auriez-Vous la connaissances de ce qu'elles sont devenues, toutes les cloches des égises et cathédrales d'Algérie?
Qui ont certainement leur histoire.
Celles de la cathédrale de Constantine je crois ont été récupérées par l'archevêché d'Orléans, puis rapatriées dans l'église de Trèves (Cunault), en Maine et Loire.
Mais les autres?
bien à Vous.
GP

Jean-Louis MOREL

Bonjour Gérard

Pour les cloches d'Algérie, je ne sais pas.
Par contre beaucoup de cloches en France ont été refondues lors des guerres successives pour en refaire des munitions ; et celles-là sont perdues à jamais....

Jean-Yves

Aucun rapport avec les cloches mais ça serait super sympa que vous activiez le lien RSS pour que l'on puisse s'abonner à votre blog qui est très intéressant.

Serbus

Et voila maintenant, que le garçon va voir sous les jupes de cloches...
En ce qui concerne les archivistes, est-il prévu une formation spéciale (bodybuilding, etc...) pour mettre à disposition en salle de lecture les registres ;-)

AMAROUCHE

Bonjour à toutes et à tous,

Pour le chercheur passionné d'histoire iconographique, par devoir de mémoire et du souvenir légendaire, l'archive constitue l'élèment clef comme pièce à conviction identique à l'action judiciaire. D'ailleurs, entrer dans le littéraire veut dire accépter d'être jugé pour le travail accompli et proposé au léctorat.

Où trouver les traces généalogiques des localités qui ont connu un grand bouleversemnt à la suite des destructurations - restructurations qui impliquent des déménagements incéssants ?

Le SHA ne communique pas ou donne peu d'accés au chercheur voulant revenir sur son passé, qui malheureusement tombe pendant les évènements provoqués par une guerre autour d'un endroit névralgique et stratégique disputé par les deux camps, mais peu connu du fait qu'à l'époque des années 1950, la presse n'y accéde pas.

La WIII - Zone 1 - Région 5 - Sécteur 3 côté FLN/ALN et 19 ème D.I. - 4 ème Régiment de Dragons - 4 ème Escadron - SP 86 692 côté militaire français constitue une région peu citée par les écrivains des deux pays, sauf l'endroit où un évènement politique majeur s'y déroule car il connait un retentissement non seulement national, mais international. Je voudrai parler de mon intéréssement à l'histoire locale dEL-MAIN - Arrondissement de Lafayette - Département de Sétif 1957 - 1963. L'on retrouve peu de traces sur cette localité.

Sur ce, je vous salue. Alditas

AMAROUCHE

Bonjour !

L'on ne rougit pas. Le proverbe dit : "C" avec la main noire qu'on gagne le pain blanc."

"C" le même pain que tout le monde mange. Docteur ou homme politique, ingénieur ou Dirécteur financier haut de gamme. La course ou le maintien au pouvoir se fait pas avec l'agréssivité mais avec l'esprit de citoyenneté, l'honnêteté et non pas la méchanceté...

ravot

nous sommes à la recherche de la cloche de OUED TARIA,
à la destruction de l'église apres l'indépendance, elle serait parti vers mascara

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire