juillet 2014

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Devenir Fan

« Numérisation des thèses | Accueil | Nationale 7 - Ti-la... Lala... (Roman) »

07 avril 2007

Commentaires

Frédérique Imbert

Bonjour Jean-Louis,

Pour illustrer ce qui précède,
deux exemples de baptêmes de cloches sur le site Racines Ardéchoises.

Amicalement
Frédérique Imbert
http://www.racinesardechoises.org

Serge Bouvart

N'imaginez pas forcément des parrains et marraines enjoués pour ces baptêmes de cloches.
4 cloches sont baptisées à St Quentin(23)en 1873. Pour deux d'entre elles, les parrains sont ceux qui ont le plus contribué financièrement à l'achat de la cloche (on pouvait s'en douter), les marraines, sont des personnes décédées!
Le décès n'est bien-sûr pas indiqué sur le baptême, mais sur le registre paroissial qui explique le financement des cloches :
Mr Ginier( parrain) a donné 500F moyennant une rente perpétuelle de 4 messes pour sa fille Berthe Ginier (marraine)
Léobon Pataux (parrain) a donné 199F en souvenir de Marie Verrier (marraine) sa defunte mère.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.