juillet 2014

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Devenir Fan

« Ces maires non élus... | Accueil | Généalogie affichée sur la façade des AD67 »

08 mars 2008

Commentaires

René ORVAT

J'ai été ravi de prendre connaissance de votre article sur le tablier de grand'mère.
J'en ai connu moi aussi les applications voilà bien longtemps hélàs. En vieux parler tourangeau, c'était le "tabeiller". Parfois elle en superposait plusieurs selon les travaux. Je me souviens que celui qu'elle portait pour aller aux champs s'appelait un "d'vantiau" et quand elle rentrait il était plein "d'herbe aux lapins" .

Serge Busiau

Bonjour René,

Ce texte n'est pas de moi, je l'ai récupéré, mais il me rappelait tellement de souvenirs que je n'ai pas résisté de le publier.

J'ai connu moi aussi ce genre de tablier, ce n'était pas ma grand-mère, mais ma mère qui le portait, il y avait de tout dans cette fameuse poche, du panais pour les lapins, du mouron pour les oiseaux, des pissenlits pour la salade du soir, des bonbons à la menthe dont le poney était friand, mais surtout les oeufs quand nous allions au poulailler, elle avait cousu une petite poche spéciale pour y loger un petit crayon à papier, il servait à inscrire la date du jour sur la coquille des œufs pondu...

dubois

l emagazizn de TOURAINE semble intéresser par publier un peu et PERIoIQUEMENT du texte en patois tourangeau
POESIES
CHANTS
FABLES
CONTES
pour que vers le parler tourangeau devienne langue de FRANCE
par dossier ainsi motivé à la DIRECTION DES LANGUES DE FRANCE
j'ai reçu un mail de M; VASSET
benjamin.vasset@scoppcomminication.COM
MERCI

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.