avril 2014

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        

Devenir Fan

« La population juive de l'Allemagne nazie recensée | Accueil | Le dernier soldat américain de 14-18 honoré par la France »

05 octobre 2008

Commentaires

Meriam Rekaïk

En espérant que le cours d'instruction civique existe encore...

J'ai lu qqs commentaires sur le site du journal "Le point" : certains font peur, il existe encore des pro-colonialistes, "nostalgiques"...Hey ben, [Grrr !!]
De Gaulle doit se retourner dans sa tombe !

Serge Busiau

Bonjour Meriam,

Je suis un pur produit de la Ve, cette constitution était absolument nécessaire pour que la France obtienne un certain équilibre institutionnel durable, la IVe qui a duré 12 ans (1946-1958) à vu défiler pas moins de 25 gouvernements, soit un tous les six mois, la chienlit permanente en quelque sorte...

La représentation proportionnelle est une bonne chose dans l'absolu, mais un gouvernement a besoin d'une majorité pour diriger un pays. Tous ceux qui étaient contre cette constitution, comme Mitterrand le premier, ont bien été content que cette institution existe pour asseoir leur pouvoir par la suite.

Ce dernier a accepté par deux fois la cohabitation (86 et 93) comme aussi bien Chirac en 97, il y a un certain manque de dignité dans ces dirigeants. De Gaulle, lui n'a pas hésité une seconde en 69, désavoué par un référendum sur sa politique, il a préféré se retirer avec panache plutôt que de s'abaisser à une cohabitation contre nature.

Comme vous le dites, le Grand Charles doit de retourner dans sa tombe !

Meriam Rekaik

En aparté : à l'ensemble des rédacteurs, merci de votre objectivité dans la communication des multiples sujets abordés et leurs commentaires ; les médias devraient en prendre de la graine :)
Bien à vous,

Serge Busiau

Il faut aussi se rappeler que cette constitution a été une œuvre collective, bien que dirigée par Michel Debré, beaucoup de personnes y ont participé, dont Léopold Sédar Senghor, ancien Président de la République du Sénégal, mais aussi député de l'Assemblée nationale française de 1945 à 1955, et qui était à l'époque secrétaire d'état sous la Présidence du Conseil d'Edgar Faure.

Une anecdote (1975 - Le nouveau Progressiste - La Réunion) sur ce sujet est relatée par le poète réunionnais Jean Albany (1917-1984) au sujet de la complicité de Senghor et de l'écrivain Raphaël Tardon (oncle de mon associée) :

« ... A propos de dignité retrouvée permettez-moi de vous citer une anecdote : un de mes amis antillais, maintenant décédé, le poète Raphaël Tardon était en compagnie de Senghor, alors chargé avec d’autres de rédiger la Constitution Française. Ce jour-là, ils entrent vers midi [à Paris], dans une boucherie pour acheter de la viande et le boucher paternaliste adresse à Senghor la parole en petit nègre : "Toi manger bonne viande ?" - "Oui, répondit Senghor, moi manger bonne viande... pour faire Constitution Française"... ».

Meriam Rekaik

"Oui, répondit Senghor, moi manger bonne viande... pour faire Constitution Française"... ». Hihi!! Il connaissait bien cette nature humaine, il ne pouvait que répondre au 3ème degré et avec finesse.
Le boucher avait-t-il compris la réplique ?!:)

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire