juillet 2014

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Devenir Fan

« Portail Banque numérique des patrimoines martiniquais | Accueil | Généalogie: Les prisonniers de la première guerre mondiale 1914-18 »

30 octobre 2010

Commentaires

Ale

Bonsoir,
Est-ce la fuite du temps,qui repousse la 3ème catégorie,peut-être.
Coté peur quand j'ai commencé la première consultation de microfilms mon coeur battait la chamade. Peur de soulever un voile cachant l'inconnu??.

Il n'y a la raison qui analyse froidement et qui construit un objet en legos. Il y a le monde des sensations et ses mémoires douloureuses enfermées dans le corps.

Deux voies différentes respectables
Cordialement
Ale

Meriam Rekaïk

Bonsoir,

La généalogie retrace l'histoire, nos histoires. Elle est aussi une enquête psychologique et celle-ci peut bousculer nos esprits, et peut être un frein à la découverte du passé.

Cette citation est assez évocatrice :
"Il est possible de vivre sans se souvenir et de vivre heureux, comme le démontre l'animal, mais il est impossible de vivre sans oublier"[F.Nietzsche]

A mon sens, savoir d'où l'on vient et connaître la vie de ses aïeux est enrichissant, surprenant et vertigineux parfois.
Les futurs parents et grands-parents auront des choses à raconter !..


Bien à vous,
Meriam

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.