juillet 2014

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Devenir Fan

« Le manuscrit du maréchal | Accueil | DIEU, Illuminé »

01 décembre 2006

Commentaires

Papageno

J'ai découvert Sophie comme beaucoup je pense par l'intermédiaire de Condorcet, quelques lignes joliement rédigées par Elisabeth Badinter dans la biographie coécrite avec son mari... J'ai creusé, j'ai découvert une personne dont les textes dégagent cette Sympathie qui lui est si chère. Le bon diderotien que je suis est tombé sous le charme de la "Vénus lycéenne".

Arnold Tétard Madeleine

Madame Badinter m'avait fait l'honneur d'apprécier mon ouvrage sur Sophie de Condorcet en me donnant de judicieux conseils de recherches mais certains côtés de l'existence de la vénus lycéenne ne lui étaient pas connus et que j'ai découvert grâce à mes recherches approfondies et aux archives privées que j'ai pu consulter.
Merci de vous intéresser à elle. Elle fut une femme extraordinaire trop méconnue.
Madeleine

guy st-louis

bien aime lire sophie de condorcet

M.A.T

Un grand merci Guy...
Si vous souhaitez en savoir plus consulter mon blog http://sophiecondorcet.canalblog.com/ - vous y trouverez également le lien d'un autre blog créé depuis peu sur la représentation que j'ai mise en scène des lectures des lettres échangées entre Sophie et Maltia GARAT les 15 et 16 janvier dernier dans un cadre exceptionnel et qui ont eu une très belle approche auprès du public, en effet une cinquantaine de passionnés s'y étaient donnés rendez-vous sur les représentations données que nous réitérerons très certainement au vu de leurs succès dans un espace plus grand certainement, celles-ci ayant eu lieu dans une maison particulière.
Bien sincèrement,
Madeleine ARNOLD TÉTARD
Auteure

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.