juillet 2014

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Devenir Fan

« Décès de Sylvain Chardon | Accueil | "les enfants de boches" »

26 avril 2008

Commentaires

AMAROUCHE

Bonjour !

Si la terre doit normalement appartenir à ceux qui la tavaillent, ce sera je pense la même chose pour les archives. On ne joue pas avec, pour en faire un fonds de commerce.

Elles doivent absolument appartenir de droit moral, juridique et matériel à ceux qui les conservent, les protégent, les recherchent, les exploitent uniquement pour des motifs d'inspiration socio-culturels en terme de devoirs de mémoires, des souvenirs et d'éducation civique.

Par exemple les archives des anciens instituteurs d'Algérie notamment ceux afféctés dans des edroits où se trouvent des écoles non seulement isolées, mais surtout dépourvues de journalistes, d'écrivains, de culture légendaire et donc d'écriture comme support physique archivistique auquel s'ajoutent les désastres d'une guerre sur fond de miséres au sens le plus large du terme, quitte à ce que d'autres ayants droits en fassent des micro-films doivent être insérées dans des blogs ou sits comme celui-là.

Nul ne choisit volontairement l'époque au cours de laquelle il vivra et comment la vivra-t-il ? Partant de là, je veux vous parler de la période 1955-1962 au cours de laquelle les jeunes de ma génération et moi-même avions vécu, vu, entendu, lu et un peu et un peu retenu quelque chose parceque c'est trop loin dans le temps en notre qualité de mineurs au moment des évènements. Si nous étions féllaghas pourquoi les militaires des postes avancés ne se sont-ils pas occupés de nous et si nous étions des traîtres, la même chose devrait se faire normalement en 1962, mais pas en 2008 presque cinquante ans après ?

Où sont-elles conservées les archives photographiques du village d'El-Maïn SP 86692 poste avancé relevant de la 19 ème D.I./4X4 une structure organique dissoute parait-il au lendemain de la fin de mission en 1962 ?

Une route ou une maison, un arbre autant qu'une personne n'existant pas avant 1962 pourra-t-il être intégré dans le film à cette époque ? La même chose pour un objet ou personnage ayant existé mais disparu maintenant. Lors que sur le mur d'un local servant autrefois d'établissement scolaire, on lit : "école" sans une autre mention géographique du lieu et que ce local disparait, n'y a-t-il pas un risque de déformation d'une information voire un trucage par la récupéation de la part de X ou de Y personne physique ou morale ? Le jeu sur l'extension du temps pour les droits d'accés aux archives plus tard, ne présente-t-il pas un risque de mensonges ?

L'on veut seulement savoir, c'est tout.

Merci pour cette page.

Que les membres de l'amicale des anciens instituteurs, instructeurs et moniteurs de sports s'y impliquent sur ce travail non seulement de recherches mais de retrouvailles pour élucider la vérité sur les faits, gestes et mouvements historiques non liés aux choses pouvant présenter des risques de menaces majeures sur les personnes des acteurs.

Les photos des Centres de Formations de Jeunes en Algerie "SFJA" ou "CFJA" peuvent-elles être publiées pour faire savoir et valoir au large public ce que de droit ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire